Livraison gratuite
avec achat de 75$    partout au Canada
Recherche

Blogue

Retour aux blogue

Laissons-nous travailler par le Seigneur

06-02-2016

Laissons-nous travailler par le Seigneur

Un cultivateur  vit au rythme des saisons. Chaque printemps, il doit labourer et herser les champs, ôter les pierres, semer les différentes graines, rouler les semis et s’occuper des mauvaises herbes. La Parole de Dieu, que ce soit par la bouche des prophètes ou par celle du Seigneur, fait souvent référence aux travaux agricoles. Même l’église locale à Corinthe est appelée « le labourage de Dieu ».

Il y a plusieurs « terrains » à considérer sous cet aspect. Nos cœurs premièrement, l’assemblée locale,  puis finalement, le monde. Quant à l’Église du Seigneur, souvenons-nous qu’elle est composée de tous les enfants de Dieu et que notre travail envers les saints n’est pas vain dans le Seigneur.

•                      Le cœur « est trompeur par dessus tout […] qui le connaît ? Moi, l’Éternel, je sonde le cœur » (Jérémie 17. 9). « Car du dedans, du cœur des hommes, sortent les mauvaises pensées » (Marc 7. 21). Laissons la Parole labourer, herser, et sonder nos cœurs. Le résultat de ce travail en profondeur exécuté par l’Esprit Saint sera un cœur honnête et bon. D’un cœur gardé dans l’humilité jailliront les fleurs et les fruits que Dieu attend de ses rachetés.

•                      L’église locale est composée de plusieurs croyants, lesquels sont un dans le Seigneur. Ce que chacun vit dans son cœur, ce que chaque famille expérimente, est apporté dans la communauté. Marcher ensemble n’est pas toujours facile. S’il faut pour l’agriculteur, lors des semailles, beaucoup de vigilance pour ôter les pierres, aplanir la surface et faire disparaître les grosses mottes, il en faut tout autant pour garder nos cœurs dans l’humilité. Pour vivre dans l’unité il est important que l’orgueil (les pierres) disparaisse, que les jalousies et les envies (les grosses mottes) soient ôtées et que chacun estime son frère ou sa sœur supérieur à lui-même (Philippiens 2. 3).

•                      Le Seigneur compare le monde à un champ : « Le champ, c’est le monde » (Matthieu13. 37-41). Dans cette parabole, « la bonne semence, ce sont les fils du royaume » ; des croyants, des hommes et des femmes « nés de Dieu », rachetés par sa grâce, de vrais disciples ! Ceux-là resteront dans le monde jusqu’à ce que le Seigneur vienne les chercher. Le monde est un terrain accidenté où se développent toutes sortes de choses nuisibles à la vie du chrétien. Mais l’Église, semblable au « lys parmi les épines » (Cantique des cantiques  2. 2), y est laissée pour être une habitation de Dieu. Quelle belle vérité ! Elle est également laissée ici-bas afin que l’âme altérée puisse y trouver l’eau de la vie.

Pour s’approcher des âmes perdues, de quel renoncement à soi, à ses aises, aux intérêts matériels, il nous faut faire preuve ! Combien il faut veiller sur nos cœurs pour en arracher les épines qui y croissent !

Approchons-nous de ceux qui souffrent avec humilité, pour répandre quelques rayons de la grâce et de l’amour de Jésus versés dans nos cœurs si souvent rebelles. Approchons-nous de ceux qui sont éprouvés avec « l’huile et le vin » que le bon Samaritain tenait dans ses bagages. Que l’onction de l’Esprit qui est sur nous et la joie de la communion avec notre Sauveur servent à mettre du baume sur les plaies laissées par l’ennemi dans tant de cœurs meurtris par la drogue et autres dards (flèches) enflammés du méchant.

Quelqu’un a écrit :

La charrue du chrétien qui sert Dieu, n’est-ce pas la prière d’intercession ?

Et si la charrue du chrétien était aussi la souffrance ?

S’il est dur de bien labourer, il est difficile de prier fidèlement, constamment !

Chers amis, n’oubliez pas que Celui qui a connu la souffrance des labours et la peine du semeur ; Celui qui a été « en pleurant portant la semence qu’il répand » (Ps. 126. 6) est devant nous et avec nous ! Même s’il faut semer avec des larmes, nous moissonnerons avec chants de joie, avec Lui, selon sa promesse.

 


© 2021 Le Messager Chrétien - Tous droits réservés - Termes et condition

Réalisation de Distantia